Brèves & articles

Au sujet de l'épidémiologie

Les eurodéputés appellent à réagir face à la crise de confiance vis-à-vis des vaccins

Les députés européens s’apprêtent, lors d’une prochaine session plénière, à interroger la Commission européenne sur la baisse des taux de vaccination en Europe en raison des réticences croissantes des citoyens. Lors d’un vote le 20 mars, la commission de l’environnement et de la santé publique a adopté ses principaux messages.

Le projet de résolution, corédigé par les principaux groupes politiques, s’inquiète de la baisse de confiance de l’opinion publique en matière de vaccination, particulièrement importante en Europe. Il indique que 215 000 cas de maladies évitables par la vaccination, notamment la grippe, ont été recensés durant la période 2008-2015 en Europe.

Dialogue et transparence

Dans ce contexte, les députés commencent par condamner la diffusion d'informations non fiables, trompeuses et non scientifiques sur la vaccination. Ils plaident en ce sens pour un dialogue scientifique et factuel avec la société civile. Dans ce même dessein, ils appellent à plus de transparence dans l’évaluation des vaccins, dans les financements des programmes de recherche indépendants et les potentiels effets secondaires des vaccins.

Faire baisser le prix

Pour le reste, la commission de l’environnement et de la santé publique se dit préoccupée par le budget limité affecté spécifiquement à la vaccination dans certains États membres et par les prix élevés ainsi que par les grandes différences de prix de certains vaccins vitaux.

Retour