Aller au contenu principal Skip to page footer

Brèves & articles

Développement avec succès des relations dans la région du Rhin supérieur

(CP CRS) - Cette année, la présidence suisse de la Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur a pu mettre en œuvre les priorités qu’elle s’était fixées, notamment en matière de relations, de coopération dans le domaine de la santé, de lutte contre le changement climatique et de numérisation. En 2023, sous le signe de la continuité, les nombreux projets initiés seront poursuivis et mis en œuvre. Les nouvelles priorités de la présidence française seront la préservation de l’environnement, et en particulier de la ressource en eau, la promotion du plurilinguisme et la coopération dans le domaine du sport.

Pendant la présidence suisse, la Conférence du Rhin supérieur (CRS) s'est engagée pour le renforcement de ce bassin de vie et de travail trinational avec pour mot d’ordre « la cohésion économique et sociale dans le Rhin supérieur ». Beat Jans, président en exercice de la CRS, a tiré, à l’occasion de la séance plénière à la mairie de Bâle le 9 décembre 2022 un bilan positif : « En 2022, nous avons renforcé les relations dans l’espace du Rhin supérieur et fait la preuve à plusieurs reprises de notre cohésion ». Grâce à des projets transfrontaliers concrets et à des revendications communes exprimées auprès des gouvernements nationaux, la CRS a envoyé des signaux forts à Berlin, Paris, Berne et Bruxelles. « Cela vaut par exemple aussi pour les projets des autorités douanières suisses, suspendus jusqu'à nouvel ordre, d'introduire de nouvelles directives pour les échanges commerciaux agricoles », a déclaré Beat Jans.
 

Le rétablissement de bonnes relations entre la Suisse et l’Union européenne est essentiel

Les valeurs européennes étant vécues au quotidien dans la région du Rhin supérieur, le président en exercice de la CRS de cette année a tenu à attirer l'attention des gouvernements nationaux sur l'importance de bonnes relations entre la Suisse et l'UE pour cet espace frontalier et à s'engager en commun pour le rétablissement de conditions régulières. Grâce à de nombreuses manifestations, rencontres et discussions sur ce thème, l’objectif a été atteint. Des projets initiés dans les domaines de la santé, de la lutte contre les pandémies, de la protection du climat et de l'énergie ainsi que de l’observation territoriale statistique permettent de poursuivre l’harmonisation territoriale au service de la population. Les conséquences de la guerre en Ukraine et le thème du travail mobile dans la région frontalière ont par ailleurs été approfondis.

La nouvelle brochure « Rhin supérieur : Faits et chiffres 2022 », permettra aux acteurs politiques, économiques et scientifiques de la région du Rhin supérieur de se faire une idée approfondie de l'espace de vie commun. En outre, un projet pilote INTERREG intitulé « Maison des services Rhin supérieur », déployé par les instances transfrontalières de conseil aux usagers INFOBEST est sur le point d'être lancé. Ce projet facilitera l’accès des usagers aux services administratifs numériques et donnera une impulsion à la numérisation dans la coopération transfrontalière également.
 

La lutte contre le changement climatique reste une préoccupation majeure

Les discussions sur la lutte contre le changement climatique et la résilience énergétique ont également gagné en intensité dans l’espace du Rhin supérieur. En 2022, des acteurs pertinents de la politique, de l'économie et de la société civile ont échangé leurs expériences, leurs objectifs et les possibilités de coopération dans le domaine des énergies renouvelables et notamment de l'hydrogène vert.

L'adoption du « Plan d'action trinational pour une offre de santé transfrontalière dans le Rhin supérieur » a en outre permis de poser la première pierre du développement de la coopération en matière de santé, la pérennisation du centre de compétences trinational pour les projets de santé (TRISAN) en étant un élément essentiel. Compte tenu des systèmes de santé tendus, il est important de développer les synergies existantes dans le but de créer à long terme un espace de santé commun du Rhin supérieur.

Le programme INTERREG VI (2021-2027), adopté cette année par la Commission européenne, constitue un appui important pour mettre en œuvre des initiatives communes dans l'espace trinational. « Ainsi, 125 millions d'euros sont mis à disposition pour soutenir des projets d'avenir transfrontaliers en particulier dans les domaines de la protection de l’environnement et du climat, la mobilité douce et la santé », souligne Bärbel Schäfer, Regierungspräsidentin de Fribourg en Brisgau.

Les priorités de la CRS reflètent également les préoccupations des jeunes d'Allemagne, de France et de Suisse. Ceux-ci ont discuté de leurs idées pour l'avenir dans le cadre de la table ronde sur la protection du climat à Bâle et du forum des jeunes à Rastatt. Les résultats ont été résumés en propositions d'actions et adoptés en séance plénière.
 

Assurer la continuité et donner plus de lisibilité aux projets transfrontaliers

En 2023, la présidence de la Conférence du Rhin supérieur sera assurée, au titre de la France, par Madame Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin et de la région Grand Est. La représentante de l’État français associera étroitement la CeA et la région, partenaires de la délégation française, pour son année de présidence. La feuille de route des priorités a été adoptée en séance plénière. Elle prévoit notamment de mettre l’accent sur les thèmes de l'environnement, la santé ainsi que l'éducation et la formation. A l’approche des Jeux olympiques de Paris 2024, les activités sportives seront particulièrement valorisées et consolidées dans l’espace du Rhin supérieur.

Au-delà de ce programme de travail complet et co-construit avec les groupes de travail, Madame la préfète souhaite employer son année de présidence à la création de nouvelles synergies entre la CRS et les autres instances transfrontalières, notamment le Conseil rhénan et la Région métropolitaine trinationale, sous le mot d’ordre « Travailler mieux ensemble, du concret au service de nos populations ». Ainsi, une réunion conjointe de ces instances sera organisée à mi-mandat 2023. Madame la préfète se réjouit de la coopération avec les délégations d'Allemagne et de Suisse. « Nous poursuivrons les actions en cours et nous nous engagerons pour que la Conférence du Rhin supérieur continue d'être une plateforme centrale d'échanges, d'initiatives et surtout de projets concrets dans le domaine de la coopération transfrontalière au
service des citoyens de notre territoire ».

Après la séance plénière, une réunion de la commission intergouvernementale franco-germanosuisse s'est également tenue à Bâle. Lors de celle-ci, les acteurs régionaux de la coopération du Rhin supérieur ont échangé avec des représentants de Berne, Paris et Berlin sur des thèmes du Rhin supérieur qui sont également essentiels pour l’échelon national.

Retour

Contact

trisan@trisan.org
+49 (0)7851 7407-38

TRISAN / Euro-Institut
Hauptstraße 108
D-77694 Kehl

Plan d'accès

Autres moyens de nous contacter