Brèves & articles

Le manque de personnel de soins qualifié - un défi commun dans la région du Rhin supérieur

Aussi différents que soient les systèmes de soins de santé en France, en Allemagne, et en Suisse, ils sont tous confrontés aux multiples défis du manque en personnel de santé. La pénurie s’explique autant par l'évolution démographique, les conditions de travail et de formationou le manque en places de formation. Mais il ne faut pas sous-estimer le rôle des représentations collectives ou l’intérêt d'une carrière dans les métiers de la santé aux yeux des futurs étudiants.
 

L’attractivité des professions de santé – comment la promouvoir ?

Même si les conditions cadres structurelles et les responsabilités dans le domaine de la formation diffèrent d'un pays à l'autre, il peut être intéressant de jeter un coup d'œil de l'autre côté de la frontière. Car, surtout dans les régions frontalières, les défis communs peuvent aussi conduire à une approche commune des solutions. Toutefois, cela nécessite un dialogue transfrontalier avec les acteurs institutionnels et les organismes de formation responsables.

Le séminaire en ligne « L’attractivité des professions de soins – comment la promouvoir ? » organisé par TRISAN le 8 juin 2021 dans le cadre du projet INTERREG « Plan d'action trinational pour une offre de santé transfrontalière dans le Rhin supérieur » a permis un tel échange. Ce séminaire a permis à une cinquantaine de participants des trois pays de s'informer sur les différentes stratégies de recrutement d’étudiants pour les métiers d’infirmier/ères et aide-soignant/es.

Parmi les intervenants figuraient des représentants des institutions suivantes : le ministère des affaires sociales, du travail, de la santé et de la démographie de Rhénanie-Palatinat, le bureau de coordination des professions infirmières de l'Ortenaukreis, la Région Grand Est, l'IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) de Strasbourg et l'Université suisse Careum ainsi que le département de santé de Bâle-Ville.
 

La mobilité des professionnels de la santé : une stratégie commune au lieu de concurrences ?

La pandémie de la Covid-19 a clairement démontré l'importance de la mobilité transfrontalière pour le secteur de la santé dans la région du Rhin supérieur. Par exemple, d’établissements de santé sont dépendants de leur personnel vivant dans le pays voisin. Pour que le fonctionnement habituel puisse être maintenu aussi en temps de pandémie, il a fallu prendre des mesures rapides au niveau politique et trouver, pour ces frontaliers, des arrangements spéciaux les règles de passage des frontières, et les possibilités de test et de vaccination.

Mais même indépendamment de la situation de crise, la pénurie en professionnels de santé qualifiés dans le Rhin supérieur est une question d’actualité, et elle existe à des degrés divers dans les différents sous-espaces. Afin de contrer à long terme la pénurie dans la région frontalière, il faudra une combinaison de différentes approches. La promotion de la mobilité professionnelle peut jouer un rôle central à cet égard, par exemple dans le cadre de programmes de formation transfrontaliers.

Des projets transfrontaliers réussis, tels que la formation commune en soins infirmiers entre les SHG Kliniken Völklingen et l'IFSI de Saargemuines ou le certificat Euregio, montrent déjà des effets positifs : les étudiants apprennent la langue de leurs voisins, gagnent en autonomie, développent des compétences interculturelles et améliorent ainsi leurs chances sur le marché du travail transfrontalier. Enfin, et ce n'est pas le moins important, cela profite également aux patients qui se se font (ou doivent se faire) soigner dans le pays voisin.
 

Les activités de TRISAN dans le domaine de la mobilité professionnelle

La mobilité professionnelle est l'un des thèmes importantsdu centre de compétences trinational depuis sa création en 2016. Après la publication d'une première étude sur le manque en personnels de santé dans le Rhin supérieur en 2015, le sujet fait partie des actions menées dans les deux projets INTERREG coordonnés par TRISAN.

Dans le cadre du premier projet INTERREG (juillet 2016 - juin 2019), des séminaires sur les cursus de formation dans le pays voisin ont été organisés à destination des acteurs de la formation : dans ce contexte, un séminaire sur la formation aux soins infirmiers dans les trois pays a été organisé en 2017 et, en 2018, un sur la formation pour devenir kinésithérapeute.

Dans le cadre du projet INTERREG actuel « Plan d'action trinational pour une offre de santé transfrontalière dans le Rhin supérieur » (depuis décembre 2019), parmi les activités réalisées, nous comptons le présent séminaire sur l'attractivité des professions de santé et des publications comparatives sur les cursus et diplômes des professions de santé et les études de médecine en France, en Allemagne, et en Suisse.

Retour