Brèves & articles

30e anniversaire de la Conférence du Rhin supérieur

Le jeudi 25 novembre 2021, la Conférence du Rhin supérieur a fêté son 30ème anniversaire : ce qui a commencé le 22 octobre 1975 avec la signature de l'Accord de Bonn et la mise en place de la Commission intergouvernementale franco-germano-suisse en tant que « toit » national a abouti le 25 novembre 1991 à la création de la Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur (CRS) par la fusion des deux comités régionaux du sud et du nord de l'espace du Rhin supérieur. La première pierre a ainsi été posée pour organiser de manière professionnelle la coopération trinationale des régions frontalières par-delà le Rhin et ainsi l'approfondir.

Avec la participation des administrations spécialisées des Länder de Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-Palatinat, des cantons de Bâle-Ville, de Bâle-Campagne, d'Argovie, du Jura et de Soleure, ainsi que des autorités étatiques et territoriales françaises, de la Collectivité européene d'Alsace et du Conseil régional Grand Est, la CRS est devenue au cours des trois dernières décennies l'organe central d'information et de coordination transfrontalières dans le Rhin supérieur.

« L'Europe le fait, le Rhin supérieur le montre ! Il est remarquable de voir ce qui a été réalisé pour les citoyens du Rhin supérieur au cours des 30 dernières années sur la base du travail de la Conférence du Rhin supérieur en termes d'améliorations pratiques dans la vie quotidienne » a déclaré Bärbel Schäfer, Présidente de gouvernement, qui assurait en 2021 la présidence de la CRS.

Sans le soutien financier de l'UE, cela n'aurait pas été possible. Mme Schäfer a cité en exemple la mise en place des centres d'information et de conseil « NFOBEST » qui, depuis les années 1990, sont le premier point de contact pour les personnes sur place pour toutes les questions de la vie quotidienne dans la région frontalière. La ville de Kehl est devenue le centre de compétence de la coopération transfrontalière avec le secrétariat commun de la Conférence du Rhin supérieur dans la villa Rehfus.

Entre-temps, environ 850 projets ont été lancés dans le cadre de la CRS, pour un montant de plus de 257 millions d'euros, entre autres les lignes de tram Strasbourg-Kehl et Bâle-Weil, ArtRhena sur l'île du Rhin près de Breisach, le passeport musées transfrontalier ainsi que la liaison par bus entre Colmar et Breisach jusqu'à l'extension de la ligne ferroviaire.

Retour